Adresse
Téléphone
29 Boulevard Saint Michel
72000 Le Mans
 02.52.19.21.52
 
 
 
 
 
 

Le BSA HS n°01 - Spécial salle Gouloumès

Le numéro spécial consacré à la salle Gouloumès vient de paraître !
 

 

L' Histoire des Mouettes de St Mars D'Outillé

 

L' Histoire de Cérans Yvré Basket

Notre club a été créé en 1973 à l'initiative de l'Amicale Laïque Sportive de Cérans-Foulletourte qui a toujours pratiqué une politique dirigée en faveur des jeunes de la commune et du canton. Cette activité a été choisie suite à un sondage auprès des écoles de Cérans-Foulletourte; une réunion d'informations auprès des parents a alors été présidée par Christian Balzer. A sa création, cette activité ne concernait que les féminines.
Le club a d'abord connu des difficultés de mise en place ( pas de terrain ni de matériel ). Il a fallu utiliser des terrains de terre et des panneaux mis à notre disposition par le Comité Départemental de Basket. Cela a duré deux saisons. Puis, les joueurs ont pu ensuite s'exercer sur un terrain goudronné réalisé par la Mairie et utiliser des panneaux conçus par les parents et les dirigeants du club.
A cette époque, les conditions pour la pratique du basket étaient très élémentaires. Qu'il fasse froid, qu'il pleuve ou qu'il fasse chaud, les entraînements et les matchs se déroulaient à l'extérieur et cela a duré pendant 17 ans.
 
1er Tournoi 1974
Lors de la première saison, en 1973/1974, deux équipes de jeunes étaient inscrites en championnat départemental. Le club tournait avec une quinzaine de licenciés. Au fil du temps, cet effectif, notamment concernant les jeunes, n'a cessé d'augmenter pour se situer à 50 licenciés environ à l'issue de ces 17 années passées dehors.
 
Tournoi 1983
En 1979, le club est passé sous la responsabilité de l'Association Sportive de Cérans-Foulletourte. Le rôle de la politique de terrain auprès des jeunes est devenu un facteur essentiel pour nous. Le club a mené de nombreuses actions : en 1987, un premier rassemblement baby-basket, depuis 1988, participation du club au rassemblement Mini-Basket, Maxi-Fête au Mans, en 1991, accueil du SCM au gymnase en collaboration avec le collège (200 jeunes), puis de nombreuses rencontres Handy-Sports, des activités pendant les vacances scolaires, des déplacements pour aller voir le MSB à Antarès...
 
Dès 1995, nous avons alors connu une évolution des licenciés car les écoles d'Yvré-le-Pôlin pratiquaient les contrats bleu inter-école avec Saint-Jean-de-la-Motte sur deux ans en collaboration avec le club, les écoles et l'Education Nationale (circonscription de La Flèche). Nous travaillions également avec le collège Pierre Belon.
Mais depuis 1998, le club a pris une autre orientation : travailler en collaboration avec la commune d'Yvré-le-Pôlin. Suite à une réunion des élus des deux communes, le nom du club est devenu Cérans Yvré Basket (CYB), notre but étant, bien entendu, une volonté commune de passer à l'échelon supérieur. Des animations gratuites ouvertes à tous ont été mises en place pendant les vacances scolaires sur l'un ou l'autre gymnase. Cette collaboration Cérans-Yvré a favorisé la mise en place de Contrats Educatifs Locaux à Cérans-Foulletourte et le club participe maintenant aux travaux du Conseil de Développement du Pays Vallée du Loir.
Equipe seniors garçons 1994Equipe seniors filles 1993
Cérans Yvré Basket, c'est aujourd'hui une école de mini-basket labellisée « deux ballons », ouverte aux jeunes de 4 à 11 ans. C'est également une école d'arbitrage et de marqueurs-chronométreurs sous l'égide du Comité Départemental du Basket. Dans ce cadre, le club a organisé les finales départementales de basket les 4 et 5 juin 2005 au gymnase de Cérans-Foulletourte. L'équipe sénior garçon a été sacrée championne de Sarthe et vainqueur de la Coupe de la Sarthe 2003/2004 sans avoir subi aucune défaite.
Cérans Yvré Basket est un club rural, un club ouvert sur l'intercommunalité, puisque 99% des communes du canton sont représentées.
Merci aux bénévoles, aux entraîneurs, aux municipalités d'Yvré-le-Pôlin et de Cérans-Foulletourte, à la Communauté de Communes, aux parents, aux sponsors et amis ainsi qu'à toutes celles et ceux qui oeuvrent pour le club.
 
Article à retrouver sur le site du club : www.​cybasket.​fr
 

L'Histoire de la salle Patrice FRESNAY (Le Mans JALT)


Le début du 20ème siècle vit naître dans les quartiers de la ville du Mans, des patronages à vocation sportive. Parmi ceux-ci, la Jeanne d’Arc et la Liberté déclarés tous deux à la Préfecture en 1907, se sont unis en 1963 pour former la J.A.L.M. Une section de Tir les rejoint créant alors la J.A.L.T,      Jeanne d’Arc Liberté et Tir, du Mans. 
En 1965, les Jaltais ont le plaisir de quitter la terre battue pour pratiquer leurs activités dans une salle protégée des intempéries. Cette salle à ossature métallique à un sol en bitume, un chauffage assuré par 2 poêles à fuel et l’éclairage est limité à 8 lampes.

 

Première équipe de Basket-Ball à Joué-l’Abbé

 
En 1950, à l’initiative de Monsieur JACQUET, épicier à Joué-l’Abbé, aidé de la jeune équipe, émane l’idée de monter un équipe de basket-ball.
 
Problème… Il faut trouver un terrain. Monsieur MARIN, menuisier de la commune, offre gracieusement une partie d’un champ.  Armés de pelles et de pioches, les futurs champions se mettent au travail. Pour les panneaux, deux poteaux  téléphoniques,  des planches, deux paniers et le tour est joué.
 
Les vestiaires ?  Monsieur BOUDET, qui habite face au terrain, ouvre tous les dimanches une pièce de son logement.
 
Lorsque l’équipe joue à domicile, il faut le matin marquer le terrain (en terre battue) à la chaux, en  espérant que le temps reste beau et calme.
 
Le signe : Etoile Sportive de Joué-l’Abbé (ESJA), sigle présomptueux car au départ,  l’étoile ne brille guère avec          un  90 – 6  contre les Comptoirs Modernes).
 
Les équipes adverses sont : Comptoirs Modernes, COP, Cheminots, Jeanne d’Arc, Saint-Pavin, La Liberté, Beaumont-sur-Sarthe, Chérancé, Fresnay.
 
Les déplacements se font dans la camionnette-magasin de Monsieur JACQUET (2 bancs au centre et les joueurs se trouvent entre les conserves, les nouilles et les litres d’huile, des fois à vélo mais aussi en vachère. Pierre PAUTONNIER se souvient d’un déplacement à Fresnay où le pneu de ce transport éclate dans un virage, provoquant une embardée et le décrochage de la vachère. Plus de peur  que de mal. Cet incident est vite oublié car l’équipe revient avec sa première coupe gagnée face à l’équipe d’Alençon.
 
Le soir, la fête a lieu au siège social, au café du village, où se retrouvent tous les dimanches, après le match, équipe locale et équipe adverse autour du pot de l’amitié.
 
(Archives Bernard GENESLAY et Pierre PAUTONNIER Académicien 2012)